Les mammifères des "Rives de Beaugency"

Accueil
Venir sur le site
Descriptif du site
Intérêt écologique
Qui gère le site
Objectifs de gestion
Faune et Flore
Paysages
Flore
Mammifères
Oiseaux
Animations sur le site
Aux alentours
Liens
Crédits texte et photos
Ambiances
Dernières nouvelles!!


Consulter les dernières nouvelles !










Biotope typique au fond du site des Rives de Beaugency 













Vous pouvez télécharger l'Arrêté de protection  relatif au castor (format pdf : 700k).


Cliquez pour agrandir l'image
Castor (photo LM Préau)

Au gré des promenades sur les Rives de Beaugency, on peut faire de nombreuses rencontres : lièvre, lapin, renard, fouine, ragondins, chevreuil, sanglier... mais la star du site est incontestablement le CASTOR d'EUROPE, c'est pourquoi cette page lui est consacré.

Cliquez pour agrandir l'image
(photo dinosoria.com)

Descendants de 13 animaux en provenance de la vallée du Rhône, relâchés sur la Loire en amont de Blois de 1973 à 1976, les castors occupent aujourd'hui l'ensemble du fleuve dans la région Centre.

Cliquez pour agrandir l'image
Montage illustrant le biotope traditionnel du castor à Beaugency

Très territoriaux, les castors vivent en famille de quelques individus (en général les 2 adultes avec les 2 ou 3 jeunes de l'année plus, suivant les époques, les jeunes survivants de l'année passée). 
Les castors occupent de 3 à 4 kilomètres de fleuve, recherchant principalement les îlots et les rives boisées, riches en salicacées (saules et peupliers). Le castor marque son territoire au moyen du "castoréum", utilisé en pharmacologie et cosmétique.

Cliquez pour agrandir l'image
Dépot de castoréum sur son petit monticule caractéristique

Cliquez pour agrandir l'image
Coupe de petites branche sur une repousse de Saule


Exclusivement végétarien, le castor se nourri de feuilles, d'écorce tendre, de bulbes et de plantes aquatiques. Il utilise aussi la végétation ligneuse pour aménager son gîte constitué le plus souvent d'un terrier dans la berge surmonté d'un amas de branchages abritant une cheminée d'aération. 
Il y a plusieurs terriers-huttes sur le site naturel des Rives de Beaugency.

Cliquez pour agrandir l'image
Terrier-hutte sur le site de Beaugency

Cliquez pour agrandir l'image
Castor adulte sortant de son terrier-hutte (photo P.Bonin / Beaugency Février 08)


Cliquez pour agrandir l'image
Empreinte
(photo Nicolas Lenartowski)

Chassé au 19e siècle pour sa fourrure et pour le castoréum (ça parait étrange pour ceux qui en connaissent l'odeur puissante, mais c'est utilisé en parfumerie), le castor avait totalement disparu des rives ligériennes au début du 20e siècle. 
Il est maintenant protégé par la loi et le site naturel des "Rives de Beaugency" bénéficie d'un Arrêté Préfectoral de Conservation de Biotope.

Bien que de belle taille, le castor est un animal discret, actif essentiellement la nuit. Par contre, de nombreuses traces trahissent sa présence. Outre des "coulées", des traces de branches trainées, des empreintes de ces pattes, on peut trouver de nombreuses coupes. Le castor ronge les troncs abattus afin de manger l'écorce. On aperçoit parfois le monticule de branchage qui dissimule l'entrée d'une galerie sur les berges.

Cliquez pour agrandir l'image
Marque de traîne et de queue

Cliquez pour agrandir l'image
"Toboggan"

Cliquez pour agrandir l'image


A gauche : un "réfectoire". Le castor aime manger près de l'eau les branches qu'il a coupées un peu plus loin : il se sent en sécurité près de l'eau dans laquelle il plonge à la moindre alerte.

A droite, un "canal" aménagé et entretenu par les castor au bout du site de beaugency, ceci lui permet de circuler sur le site en restant le plus possible en contact avec l'eau.

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Nos castors affichent de belles ambitions...
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
"On finira le travail la nuit prochaine"
Cliquez pour agrandir l'image
Belle coupe (photo Nicolas Lenartowski)
Cliquez pour agrandir l'image
Un tronc de belle taille, totalement écorcé (photo Nicolas Lenartowski, janvier 07)
Cliquez pour agrandir l'image
L'animal se fait artiste !
 

Retour haut de page


 

 Contactez-nous Cliquez sur les images pour les voir en plus grand